Facturation horaire – un frein à la croissance

Facturation horaire – un frein à la croissance
Les modèles de prix basés sur un tarif horaire (‘heures x tarif’) vous confrontent rapidement aux limites de votre croissance. Après tout, une journée ne compte que 24 heures.

Le principe du tarif horaire est même moins intéressant pour le client :

  • Il n’est jamais sûr du montant qui lui sera facturé.
  • Il sous-estime généralement le temps nécessaire pour résoudre un problème.
  • Le système récompense en définitive l’inefficacité du prestataire (plus il met de temps à résoudre le problème, plus il peut facturer).

Il vaut donc mieux proposer des services à des tarifs fixes. Le calcul de prix ne se base pas uniquement sur le temps que vous estimez nécessaire pour exécuter le service, mais aussi sur la valeur du service aux yeux du client. Vous scindez ainsi les notions de temps et de prix.

Il est également préférable de demander un acompte à votre client pour les services à prester. Le client se sent plus concerné et motivé à mener le projet jusqu’à son terme, car il y a déjà investi de l’argent.

Veillez cependant à toujours consigner les heures que vous avez réellement prestées pour contrôler la justesse de vos forfaits.

Commentaires

1 + 16 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.